Le Growth-hacking définition et comment l’appliquer !

Pour expliquer à un client ce qu’est le Growth-hacking, on a théorisé les 7 étapes du parcours clients versus les 5 objectifs focus du Growth-hacking dans une infographie.Growth-hacking : Le terme Growth hacking peut se traduire en français par « piratage de croissance ».

Il est devenu une partie à part entière du jargon marketing et business des startups. Les rédacteurs de Nième Conseil pensent d’ailleurs en faire un prochain article plus détaillé que cela :

1- PERCEVOIR : le prospect a un besoin plus ou moins défini pour lui
2- ÉTUDIER : le prospect est en phase de recherche d’étude et comparaison des offres
3 : ACHETER : le client achète votre produit pour satisfaire son besoin (en sachant que dans certains cas la phase achat arrive après la phase test).
4 : TESTER : le client utilise la première fois votre produit et avance dans sa découverte
5 : CRÉDITER : le client analyse les résultats qu’il obtient avec votre produit.
6 : ACCOUTUMER : votre produit devient incontournable pour le client. Il en a un usage récurant et/ou considère votre produit comme référent de son marché
7 : RECOMMANDER : le client parle de votre produit à son réseau et plus particulièrement à ces connaissances qui auraient besoin de votre produit.

On a mis des couleurs dans Notre infographie pour que vous fassiez la correspondante au framework AARRR (growth hacking VS Inbound marketing).

Growth-hacking

 

À vos commentaires ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des questions ou remarques ?

Growth hacking

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =